Accueil | Communiqués et articles de presse | Attaque à Maubeuge contre une policière et une élue : il est urgent de restaurer l’ordre !

Attaque à Maubeuge contre une policière et une élue : il est urgent de restaurer l’ordre !

Communiqué de presse

Attaque à Mau­beuge contre une poli­cière et une élue : il est urgent de res­tau­rer l’ordre !

Ce dimanche à Mau­beuge, un indi­vi­du qui fuyait un acci­dent est reve­nu sur place et a fon­cé sur une poli­cière muni­ci­pale, qui a pu l’éviter, ain­si que sur une maire-adjointe de la ville, bles­sée au pied. Cet acte volon­taire et déli­bé­ré prouve une fois de plus que l’autorité de l’Etat est piétinée.

Je condamne avec la plus grande fer­me­té cette vio­lence et j’apporte tout mon sou­tien à la poli­cière muni­ci­pale ain­si qu’à Michèle Gras, maire-adjointe de Mau­beuge, à qui je sou­haite un prompt rétablissement.

Cette impu­ni­té est insup­por­table ! Nos poli­ciers et les élus locaux sont les repré­sen­tants de l’Etat, ils incarnent son auto­ri­té. Lorsque l’Etat est faible, qu’il n’y a plus d’ordre et que les vio­lences se mul­ti­plient sans véri­tables sanc­tions der­rière, ce sont ses repré­sen­tants qui sont pris pour cibles.

Xavier Ber­trand et ses amis macro­nistes, Gérald Dar­ma­nin en tête, n’ont rien fait durant ces six années au Conseil régio­nal pour lut­ter contre l’insécurité.
Sans sécu­ri­té il n’y a aucune liber­té. J’en fais donc ma prio­ri­té pour que la région ne soit pas absente face au besoin des habi­tants de vivre sereinement.
Pré­sident des Hauts-de-France, je nom­me­rai un vice-pré­sident char­gé de la sécu­ri­té et du ren­for­ce­ment de la sûre­té sur tout le ter­ri­toire de la région, et je dou­ble­rai chaque euro inves­ti par les com­munes dans leur police muni­ci­pale, l’équipement des forces de l’ordre et la vidéoprotection.

Sébas­tien Chenu
Dépu­té du Nord
Can­di­dat tête de liste pour les Hauts-de-France